Après avoir compris ce qu’est un label bio en partie 1, et découvert ce qu’est un organisme certificateur en partie 2, Doux Good vous fait découvrir les différents labels bio. Il est important d’en dresser un état des lieux pour une reconnaissance plus facile de ceux-ci. Dès 2015, le paysage des labels est amené à se simplifier. La jungle des labels disparaîtra-t-elle au profit d’un label bio européen unique ?

 Nous avons traiter ce long sujet des labels bio en 3 parties :

  1. Partie 1 : comprendre le label bio
  2. Partie 2 : qu’est ce qu’un organisme certificateur

Partie 3 – Vers un label bio européen unique en cosmétique bio ?

Commençons par étudier les labels bio internationaux

Les labels internationaux les plus significatifs :

–        Les labels allemands :

  • NaTrue : d’abord à vocation européenne et maintenant mondiale, ce groupement récent est maintenant basé à Bruxelles. C’est un des labels internationaux le plus répandu en France.

Natrue - label bio

  • BDIH : crée par la Fédération allemande de marques pharmaceutiques, il s’intéresse plus aux cosmétiques naturelles contrôlées.

BDIH - label bio

–        Les labels anglais

  • Soil Association : les « produits bio » contiennent au moins 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique et les « produits faits à partir d’ingrédients bio » en contiennent au moins 70%. Un des labels internationaux le plus exigeant.

Soil Association - label bio

–        Les labels italiens

  • ICEA : Institut italien de certification

ICEA - label bio

  • AIAB :Association italienne œuvrant en faveur de l’agriculture biologique.

AIAB - label bio

–        Les labels américains

  • USDA Organic :il existe 3 catégories de produits bio aux USA : « 100% organic » « organic » (=95% de bio) et « made with organic ingredients » (=70% de bio minimum). Cette façon de labellisé les soins bio est très intéressante et pourrait grandement simplifier la compréhension des consommateurs européens.

USDA - label bio

 

Vous trouverez aussi deux labels internationaux développés par des marques elle-même. Par volonté d’indépendance et de preuves encore plus fortes de leurs engagements qualité …

–        Biomaxi

Créé par Francis Perreau, en réaction aux labels qu’il trouve « un peu trop laxistes ». Ce label permet d’indiquer sur chaque porduit le pourcentage d’ingrédients biologiques. Selon lui, ce label permet de faire la différence entre un produit bio à 10% et un à 90%.

–        Bio-earth durable

Créé par le Dr Christian Navarro, ce label exige un contrôle supplémentaire. En effet, il a pour objectif de vérifier les compositions annoncées post-fabrication, en pratiquant des tests en laboratoires sur les produits finis, et en particulier des tests sur la présence de pesticides.

En synthèse, voici la classification globale des différents labels bio que vous trouverez le plus fréquemment.

Sources : ADEME, « Guide des labels » juin 2013  et ConsoGlobe, « Annuaire des labels »
(cliquez sur l’image pour agrandir)

les différents labels bio simplifiés pour un label bio européen unique ?

 

Vers un nouveau label bio européen ?

La bataille que se livrent les labels internationaux depuis plusieurs années déjà apportent une confusion énorme aux consommateurs quand il essaie de comprendre les différents labels bio.

La solution qui semble aujourd’hui la plus vraisemblable est certainement la création d’un label bio européen unique.

Dès le 1er janvier 2015, de nouveaux standards sont attendus au niveau européen, et en particulier le Cosmos-standard (lui-même décliné en deux niveaux, « Natural » et « Organic »). Cette harmonisation européenne a été initiée par BDIH, Cosmébio, Ecocert Greenlife, ICEA et Soil Association, et est très attendue des consommateurs pour une simplification de la compréhension du label bio.

Doux Good espère vous avoir facilité la lecture des étiquettes de vos produits cosmétiques bio à l’aide des 3 articles successifs consacrés au label bio. Pour trouver plus d’informations, rendez-vous aussi sur chacun des sites des labels et organismes certificateurs.

Vous pourrez aussi trouver des contenus intéressants sur l’Observatoire des Cosmétiques (site dont certains articles sont payants) ou sur le site des consommateurs/acteurs.

N’hésitez pas non plus à contacter Doux Good si vous avez des questions d’ordre général sur un label ou des questions sur un produit bio en particulier. C’est toujours un plaisir d’être à vos côtés pour vous guider dans vos choix d’achats et de consommation.