Doux Good vous propose l’interview d’Anouchka, 27 ans qui après 3 ans de végétarisme a fait le choix depuis 7 mois de devenir végan pour une vie saine …

Après vous avoir présenté dan le précédant article ce qu’être végan (Végan, mais qu’est ce que cela veut dire ?), découvrons le mode de vie adopté par Anouchka.

Pourquoi es-tu végan ?

Je suis devenue végétarienne il a 3 ans, par choix de philosophie de vie non violente et sans cruauté envers les animaux avant tout. J’ai déménagé aux Etats Unis il y 7 mois, et j’ai évolué vers le courant végan: plus de produits laitiers, plus d’œufs, ni miel mais surtout des produits non issus de l’exploitation ou production animale. Je privilégie le tofu, le tempeh, le lait d’amande et le sirop d’érable maintenant.

Qu’est-ce que végan veut dire pour toi ?

C’est affirmer au quotidien des choix de vie, au delà du choix alimentaire c’est aussi soutenir des marques qui proposent des produits non testés sur les animaux, de ne plus acheter de cuir, de laine ou de soie…

Comment es-tu arrivée à faire ce choix ?

De manière assez naturelle, je me suis documentée, j’ai lu beaucoup d’articles, de bouquins et j’ai essayé de regarder des vidéos. Je dis essayer car je suis incapable de tenir plus de 20 secondes devant une vidéo montrant la cruauté animale. A partir de ce moment j’ai compris que si je ne pouvais pas fermer les yeux il fallait donc que je fasse des choix et que je m’engage.

Etre végan, comment cela se passe concrètement dans ta vie ?

De manière naturelle et surtout positive. Aux Etats Unis je rencontre très rarement – voir jamais – de réactions négatives. Il y a beaucoup de végans. Chaque supermarché a son rayon végan. Les petits commerces proposent eux-aussi des spécialités. J’ai aussi le choix de gâteaux ou de menus végans dans les restaurants… C’est donc facile de se repérer et de trouver son bonheur! On pense souvent au côté privation, mais je vois surtout le côté découverte de nouveaux produits! Pour l’anecdote il y a plus de choix de laits végétaux que de laits de vache dans les supermarchés.

Est-ce difficile de devenir végan ?

Non, parce qu’une nouvelle routine s’installe. Je connais les marques, les produits, et je découvre de nouvelles saveurs!

Côté salle de bain qu’est-ce qui a changé ? as-tu trouvé ton bonheur en cosmétique végan ?

Un grand ménage ! Une envie de vie saine !
Je reçois une beauty box végan qui me permet de découvrir de nouveaux produits de cosmétique végan et de nouvelles marques. Fini les marques de supermarchés, je prends le temps de lire les étiquettes et d’étudier les compositions. Et finalement mes cosmétiques végan  sont moins chers et ma peau et mes cheveux me disent merci !

Quels produits utilises-tu désormais ?

En plus des marques végan américaines, j’utilise beaucoup d’huiles végétales pour m’hydrater la peau (amande douce), me démaquiller (jojoba), nourrir mes cheveux (ricin), et des huiles essentielles (tea tree pour nettoyer la peau…). Côté maquillage, je suis une grande adepte de Tarte, E.LF, Too faced. J’achète mes savons à des marques locales comme Fanciful Fox, ils sont fait-mains!

Quels conseils pourrais-tu donner aux lectrices de Doux Good qui auraient envie de tester ou de
se lancer dans l’aventure ?

De commencer par réduire sa consommation de viande et de poisson, puis d’aller explorer les sites de cuisine pour essayer de nouvelles saveurs! Remplacer le lait de vache par du lait de soja/amande et prendre quelques minutes pour regarder la composition et la provenance de ses cosmétiques! C’est déjà un grand pas non?

Suivez les aventures d’Anouchka sur son blog et sur Twitter @biobeaubon

Blog Biobeaubon