Trois astuces pour choisir son déo présentées par Horizons agriculture et territoires

3-astuces-pour-choisir-son-deo-presentees-par-horizons-agriculture-et-territoires

Trois astuces pour choisir son déo présentées par Horizons agriculture et territoires. Parce que la sortie d’une nouvelle étude menée par des chercheurs suisse sur l’impact des sels d’aluminium -très présents dans les déodorants- sur le cancer du seins fait la une de l’actualité, il est primordial de devenir des consom acteurs avertis et engagés.

astuces-pour-choisir-son-déo-présentées-clémence-et-vivien-sur-doux-good

Eviter les déodorants anti-transpirants

Les déodorants se divisent en 2 grandes catégories :

  • les anti-transpirants
  • les déodorants

Si les premiers bloquent la transpiration notamment avec les sels d’aluminium qui resserrent les pores, les seconds vont plutôt agir sur les odeurs directement liées à la prolifération de bactéries.

Une étude récente de chercheurs suisses démontrent la nocivité des sels d’aluminium. Pour Doux Good ils sont à proscrire de tous les déodorants, ne serait-ce que par mesure de précaution. Attention, des déodorants sans action anti-transpirante en contiennent aussi. C’est donc la composition des produits de beauté que vous achetez qu’il faut vérifier. Et en privilégiant les déodorants bio vous privilégiez une composition plus saine.

Pour en savoir plus, l’actualité reprend l’étude qui vient de paraître. Posons-nous les bonnes questions et soyons des consom acteurs de notre santé.

Le Monde : Santé – Faut-il s’inquiéter des déodorants à l’aluminium ?

Elle : Cancer du sein et déodorants aux sels d’aluminium , les questions que l’on se pose

Sciences et avenir : Cancer du sein- Faut-il éviter les déodorants contenant des sels d’Aluminium ?

par conséquence, pour Doux Good il est donc précieux et responsable de sélectionner sur son site des marques labellisées bio qui propose des déodorants sains aux compositions irréprochables. Que ce soit des déodorants en baume comme ceux présentés ci-après par la rédaction, en spray ou en roll-on.Ces choix sont plus liés à leur mode d’utilisation qu’à leur composition.

Le choix de la rédaction : Présente sous la forme d’une crème à appliquer avec les doigts, le déodorant Le Sucré de Clémence & Vivien mise sur les huiles essentielles d’ylang-ylang, de cèdre et de sauge.
Clémence & Vivien, baume déodorant Le Sucré, 50 g, 7,90 € (en vente sur www doux-good com)

Préférer les roll-on

Les spray au gaz propulseurs traînent une mauvaise réputation parce qu’ils sont nocifs pour la couche d’ozone. Ainsi, on privilégie les autres modes d’utilisation tout aussi efficaces pour la santé et plus respectueux de l’environnement.

Mollo sur l’alcool

L’alcool ou l’alcohol est un conservateur utilisé dans les cosmétiques. Les formulations bio l’utilisent en alternative aux substances chimiques interdites. Il faut donc vérifier que cet ingrédient qui a tendance a dessécher la peau soit utilisé en toute petite quantité dans les soins (en bas de la liste des ingrédients).

Astuces pour choisir son déo ?

En conclusion, vous avez, grâce à cet article, compris les enjeux d’un choix éclairé. Et vous souhaitez en savoir plus sur la marque made in France Clémence et Vivien. Voici comment retrouver une présentation de la marque

Déodorant bio Clémence et Vivien : la crème de la crème

Et comment acheter les déodorants Clémence et Vivien sur Doux Good déclinés en 3 parfums au choix, 7,90€ le pot de 50g

Baume déodorant Clémence et Vivien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.